Tous les jeux gratuits mmorpg :

Résumé du jeu - Ogame
 

1. Introduction

OGame est un jeu en ligne massivement multi-joueur de stratégie guerrière spatiale, crée en Allemagne par Gameforge GmbH. C'est un jeu gratuit mais depuis peu, la mentalité originelle d'Ogame disparaît en donnant un pas à version payante du jeu (tel que PrOgame).
 

2. Composantes

Plusieurs caractéristiques composent l'empire d'un joueur :
 

  • Ses planètes : il débute avec une planète-mère, et aura par la suite l'occasion d'en coloniser jusqu'à huit autres. Chaque planète a une taille fixe (déterminée aléatoirement, sauf pour la planète-mère) et ne peut accueillir qu'un nombre défini de bâtiments: une fois la planète remplie, seules des défenses ainsi que des vaisseaux peuvent encore y être produits (tous les joueurs commencent avec une planète mère de 163 cases). Parade locale : le terraformeur qui agrandit une planète. Parade plus générale: la colonisation de nouvelles planètes. Il est intéressant de noter que la taille et la température des planètes dépendent de leur position par rapport au soleil qui ne sert qu'à tirer des ressources énergétiques.
  • Ses bâtiments : construits sur ses planètes, ils se répartissent principalement entre les producteurs (mines, synthétiseurs et centrales énergétiques), les stockages (hangars et réservoirs, sans lesquels la production sature au bout d'un moment) et les constructeurs (de vaisseaux ou d'autres bâtiments). Il existe aussi des laboratoires de recherche (pour la recherche de nouvelles technologies), des silos à missiles (pour la défense et l'attaque interplanétaire) et des usines de robots et de nanites qui permettent d'accélérer les constructions. Chaque niveau de bâtiment construit occupe une case sur la planète sur laquelle il est fabriqué.
  • Les vaisseaux : ils permettent l'interaction entre les différentes planètes. On peut notamment coloniser, commercer, espionner et attaquer ainsi que stationner. En prévision des attaques, des défenses peuvent être construites sur les planètes (lanceurs de missiles, artilleries laser ou ioniques, canons de 'Gauss', lanceurs de plasma : il est possible à haut niveau de construire des 'Étoile de la Mort'ou 'RIP' qui coûtent très cher). Il existe désormais un nouveau vaisseau : le traqueur.
  • La recherche : elle est nécessaire pour la plupart des constructions, et peut être approfondie pour améliorer certaines caractéristiques. Ex : il faut avoir recherché la technologie espionnage avant de pouvoir construire des sondes d'espionnage, et ces dernières iront d'autant plus vite qu'on aura recherché de niveaux de technologie réacteur à combustion. Le développement de ces technologies est essentiel aussi bien pour la création ou l'amélioration des vaisseaux, mais aussi pour la construction et le développement des systèmes de défense.


 

3. Objectif et classements

Un univers de jeu est composé de 9 galaxies historiquement (50 pour les nouveaux), elles-mêmes constituées de 499 systèmes solaires, un système solaire comportant 15 planètes maximum. À ce jour, les 50 serveurs français hébergent autant d'univers. Les interactions entre différents univers ne sont pas possibles.
 

  • un classement « points », qui représente la quantité brute de ressources investies en bâtiments, vaisseaux, recherche, défenses. Chaque millier de ressources investi compte un point.
  • un classement « vaisseaux », qui recense le nombre de vaisseaux spatiaux. Pour certains, ce classement n'est pas très valable vu qu'il ne prend pas en compte le type des vaisseaux. Chaque vaisseau possédé apporte un point à son propriétaire.
  • un classement « recherche », qui compte les niveaux de technologie déjà recherchés. On peut également vite y être très bien classé en effectuant des recherches inutiles mais bon marché. Chaque technologie développée rapporte un point au joueur.


Ces classements existent pour les joueurs comme pour les alliances. Ils sont mis à jour 3 fois par jour : à 0h05, 8h05 et 16h05. Après chaque mise à jour, il est possible de voir dans un menu nommé statistiques qui a gagné combien de points et de places. Bien sûr, lors d'attaques, le défenseur perd beaucoup de vaisseaux et de défenses - donc de points, puis de places - Par contre, les constructions ne peuvent pas être détruites lors des attaques. Les points ne sont acquis que pour des investissements achevés : ceux en cours ne comptent pas. Ainsi, même celui qui gagne une attaque va perdre quelques points au classement jusqu'à ce qu'il ait utilisé les ressources gagnées pour construire ou faire une recherche. En général un joueur n'attaquera que si son assaut se présente comme rentable, c'est-à-dire s'il gagnera plus de ressources qu'il ne subira de pertes sur la flotte envoyée...
 

4. L'univers de jeu

Il n'y a pas d'objectif précis à atteindre dans OGame, sinon celui d'avoir l'empire reconnu comme le plus puissant. Trois classements sont maintenus par le jeu à cet effet.
Les planètes sont vierges au départ, mais viendront à être colonisées par les joueurs au cours de leur développement. Pour avoir un côté plus esthétique ce jeu dispose de skin se présentant sous la forme suivante:
 

  • Exemple type : http:// nom du domaine.type.pays du serveur/nom du fichier/


Le réalisme du jeu a été poussé jusqu'à instaurer une différence entre les planètes selon leur emplacement par rapport au soleil de leur système. Les planètes les plus proches du soleil ont un climat très chaud : elles produisent plus d'énergie et moins de deutérium que celles qui en sont les plus éloignées. La taille des planètes est aussi influencée par leur position. Par exemple, les planètes de la position 4 à la position 12 peuvent être considérées intéressantes à coloniser sur le long terme, car leur nombre de cases moyen est supérieur aux autres. Les plus grandes planètes restent les planètes de coordonnées 4, 5 et 6. Précisons aussi que la position 9 est en moyenne pourvue de plus grosses colonie que les positions 7-8-10-11-12. Le nombre de cases de chaque planète dépend d'une probabilité en fonction de sa position, les plus grosses atteignent 319 cases et les plus petites 13. Certains prétendent avoir obtenu des colonies de 3 cases (c'est en fait un bug du à un lag du serveur, rencontré surtout lors du début d'un univers ; ce bug arrive quand un joueur s'inscrit, sa planète mère ne mesure alors que 3 cases ; cela empêche alors de jouer, et il n'y a qu'à se réinscrire), ou encore des colonies de 400 cases, mais cette affirmation est fausse.

Le nombre de cases est décisif sur le choix des joueurs. Les planètes aux coordonnées 4, 5 et 6 sont notamment les plus recherchées, même si la position 9, ainsi que la position 8 sont aussi très bonnes

Quand on tombe sur une planète avec peu de cases c'est mieux de la garder jusqu'à temps d'avoir les 8 planètes, après on peut supprimer les plus petites planètes une par une. Il est préférable de ne garder que les planètes de plus de 170 cases pour une évolution durable en ce qui concerne ceux qui pensent adopter une technique de 'raideur'. En ce qui concerne les 'miniers' ou 'farmers', 200 cases est certainement un minimum à long terme. A noter qu'une attente de 24 à 48 heures est nécessaire pour la re-colonisation de la planète. Entre temps la planète est notée « Planète détruite ».

L'emplacement des planètes dans le système solaire influe indirectement sur la production de deutérium mais aussi sur le facteur de production d'énergie solaire par les satellites solaires. Indirectement car la température des planètes (souvent liée à la superficie de la planète) a une part de hasard, et c'est elle qui est à l'origine des différences de production. Une planète de position 2 peut être moins chaude, et donc produire moins d'énergie et plus de deutérium qu'une planète de position 4.
 

5. Les Bases

Le joueur n'a pas réellement de but désigné si ce n'est faire évoluer son territoire spatial et éventuellement arriver en tête du classement. Pour cela, il devra construire des bâtiments puis faire évoluer leur niveau qui augmentera ainsi leur rendement. Certains bâtiments fournissent des ressources en continu (mine de métal, mine cristal et synthétiseur de deutérium, ...) et ce d'autant plus rapidement que le niveau du bâtiment est élevé. D'autres bâtiments permettent de construire des unités en échange de ces ressources. Plus ces bâtiments sont évolués et plus les unités sont produites rapidement. D'autres bâtiments permettent d'améliorer l'efficacité des unités au moyen de recherches technologiques. Plus ces bâtiments sont évolués et plus le panel de recherches disponibles est élevé. Lorsque la construction d'un bâtiment, d'une unité ou d'une recherche est lancée, un compte à rebours apparaît. Si le délai de construction est relativement faible aux premiers niveaux (une ou deux minutes), il augmente substantiellement dans les niveaux élevés (plusieurs centaines d'heures).

Avec les ressources, il est possible de faire évoluer sa planète en améliorant ses bâtiments ou bien de construire des unités. Si le coût d'une unité varie en fonction de sa puissance, le coût des bâtiments augmente de façon exponentielle (il double à chaque niveau sauf pour les mines et les centrales électriques qui n'augmentent 'que' de 50% à chaque niveau). Chaque amélioration de bâtiments nécessite du terrain, ce qui fait que la taille de la planète limite l'évolution des bâtiments (la technologie Terraformeur, coûteuse, permet d'étendre la surface constructible d'une planète), celle-ci étant infinie. Les unités quand à elles peuvent être produites en un nombre infini.
 

6. En évolution permanente

Comme dans tout jeu en ligne massivement multi-joueur, l'univers de jeu évolue en permanence, que le joueur soit connecté ou non : ses mines produisent des ressources, les autres joueurs peuvent lui envoyer des ressources ou l'attaquer, auquel cas ses défenses se mettront automatiquement en marche. Vu l'environnement hostile, il est préférable de se connecter régulièrement. Chaque action de jeu nécessite un certain temps pour son accomplissement, souvent de l'ordre de quelques heures et pouvant aller jusqu'à plusieurs jours voir plusieurs semaines, c'est pour cela qu'il est conseillé de construire des usines de robots qui diminuent ce temps de construction et, à plus haut niveau, les nanites qui réduisent le temps de construction par 2 à chaque niveau. Si vous ne le faites pas vous vous retrouverez avec un temps de construction d'une semaine !

Le joueur a toutefois la possibilité d'activer le « mode vacances », qui lui permet de s'absenter sans être attaquable par les autres joueurs. Revers de la médaille, la production de matières premières s'arrête aussi. L'absence a une durée minimale de 48 heures, pour éviter que les joueurs n'en usent systématiquement entre chacune de leurs connexions. Même si l'on se met en Mode Vacances et qu'une attaque est déjà en cours, le Mode Vacances s'activera quand même et l'attaque ira à son terme. Ce mode ne peut donc pas être utilisé comme moyen de défense. Il faut noter toutefois que le compte est supprimé au bout de 35 jours d'inactivité, que le joueur soit en mode vacances ou non.

Les concepteurs de Ogame font évoluer le jeu continuellement (nouvelles armes, nouveaux vaisseaux ou techniques de combat par exemple) et ce sans demander l'avis de la communauté ogamienne, exemple avec les dernières versions v0.75 v0.76a mises en place sans préavis. Les joueurs peuvent eux même soumettre leurs nouvelles idées, sur le forum de Ogame, et si le projet est accepté, il est par la suite intégré au jeu (c'est ce que game forge annonce, mais en réalité l'énorme majorité des changements effectués proviennent du développeur et non des joueurs) . Toutefois, vous pouvez aussi changer votre skin (le thème : les images...) de votre compte ogame.
 

7. Raids, attaques et recyclage

Le raid est l'un des fondements du jeu. Les puissances respectives des attaques et défenses sont prévues pour que la défense inexpugnable n'existe pas. Une des manières les plus rapide de se procurer des ressources est alors de les piller chez un concurrent.

Sur des univers suffisamment anciens, on constate souvent que l'essentiel des points des joueurs est représenté par leur flotte (sauf chez certains joueurs qui tentent d'échapper à ce système de guerre en développant les mines et les systèmes de protection). En la détruisant grâce à une flotte plus puissante, il est alors possible de recycler ses débris et d'en récupérer les ressources (30% du nombre total de ressources utilisées à la construction, excepté le deutérium qui s'évapore dans l'espace) à l'aide de recycleurs. Il est à noter qu'un univers (univers 40) permet dorénavant de recycler les défenses, en effet, jusqu'à présent le recyclage ne concernait que les flottes.

En cas de forte attaque, les débris peuvent créer une LUNE qui se formera dans l'orbite de la planète attaquée. Les chances maximales de création d'une lune sont de 20%. La lune a l'avantage de proposer des bâtiments spéciaux tels la phalange de capteur, la porte de saut spatial et la base lunaire qui, comme le terraformeur sur la planète, permet d'augmenter le nombre de cases sur lequel on peut construire des bâtiments (la différence étant qu'il n'y a qu'une case disponible au début sur la lune).

Elle sert aussi aux raiders qui souhaitent faire disparaître leurs flottes, en effet les lunes ne sont pas phalangeables ! Si vous déplacez votre flotte vers un champs de débris à vitesse réduite (en fonction de la longueur de votre absence), votre flotte devient invisible, personne ne peut savoir qu'elle est là et ainsi vous éviter le fameux recyclage qui décourage beaucoup de monde. Le seul défaut de la lune par rapport aux planètes est qu'elle peut être détruite mais uniquement par l'étoile de la mort (type de vaisseau très coûteux). Néanmoins la destruction de lune est risquée car il y a autant de chance que ce soit l'étoile de la mort qui soit détruite que la lune. Mais de préférence n'attaquez pas le premier de l'univers ou vous serez pris pour cible par le reste de son alliance.

Dans les univers 13, 40, 41, 45, 46, 47, 48, 49 et 50, il est possible de combattre par alliance, c'est-à-dire de pouvoir attaquer une personne à plusieurs ou défendre à plusieurs lors d'une attaque. Pour défendre, il vous suffit d'envoyer toutes les flottes de l'alliance sur une seule et unique planète. Pour attaquer, un des joueurs doit lancer l'attaque et inviter ses compagnons qui pourront alors s'y joindre. En fonction de vos technologies, il est possible de gagner toutes sortes de vaisseaux tel que : les chasseurs lourds, les chasseurs légers, les croiseurs, les bombardiers, les destructeurs, l'étoile de la mort... Depuis janvier 2007, un nouveau vaisseaux a été rendu disponible: le traqueur, qui coûte 30000 de métal, 40000 de cristal et 10000 de deutérium.
 

8. Alliances

Les alliances regroupent plusieurs joueurs d'OGame au sein d'un groupe. Nous avons déjà vu des alliances avec plus de 100: dans l'univers 47, les alpha y sont plus de 400 joueurs mais le record est détenu par l'alliance NO LIMIT de l'univers 39 qui ont franchis la barre des 900 membres (au début 2007 ils ne sont plus que 300 et le nombre ne cesse de diminuer). Elles n'ont souvent qu'une très faible moyenne de points par membres et de ce fait elles n'impressionnent pas.

Elles sont un point fondamental du jeu, c'est grâce aux alliances qu'Ogame à un intérêt, elles apprennent l'entraide, la diplomatie, le respect des autres. Car tout est possible dans le monde d'Ogame, des pactes inter-alliances sont possible, mais aussi la guerre.

Pratiquement toutes les alliances dignes de ce nom possèdent un forum pour échanger leurs idées et leurs opinions. Elles permettent aux alliances guerrière de coordonner des attaques, de poser des rôle-play, de faire du commerce de ressources. Le forum est souvent un espace de libre expression.

C'est au sein d'une alliance que l'on développe le rôle-play. Il est fondamental pour tous joueurs qui cherche à se faire une place au sein d'une alliance. Ceci dit, le rôle-play n'est pour la plupart des petits joueurs qu'un vague concept jamais mis en œuvre, le fond du jeu étant basé sur le développement de flottes de combat et d'armement divers.

Beaucoup d'alliances sont des one-man-ally, c'est-à-dire qu'un joueur a créé sa propre alliance et personne ne l'a jamais rejoint. Comme le dit le site officiel, les one-man-allies n'effraient personne...

Cependant, il existe à la création de chaque univers des alliances de grande taille (plus de 100 membres). Mais il y a alors tellement de membres qu'il devient très difficile de gérer une telle alliance. Celles-ci finissent souvent par éclater en one-man-ally, ou alors en de plus petites alliances (2 à 30 membres). D'autres alliances sont énormes mais n'éclatent pas. Elles sont simplement séparées en plusieurs parties (les faibles dans une « wing ») les fort dans l'alliance mère. Certaines sont tellement grosses qu'il existe plusieurs wing ou alors des alliances en plusieurs partie (ex : alliance x, alliance x 2 alliance x 3, ect ... alliance x wing) mais c'est un cas assez rare. Des alliances maintiennent cependant parfois leur cohésion malgré un nombre de membres importants, mais cela reste rare ( comme le cas de la .__DT__. en univers 2 (plus de 170 membres) ou d'Enclume en univers 1, cette alliance prône le pacifisme et le respect et se développe grâce au commerce ) voir aussi 'NO LIMIT' du 39 (qui a quasiment atteint 1.000 membres, un record) ou bien l''Alpha' (et ses 400 membres) en univers 47.

Le risque de ces alliances est un éclatement suivis, quelques fois, par des raids entre les membres de la même alliance.

Plus les membres évoluent en plus ils montent par exemple, beaucoup de joueurs ayant commencé dans une « Wing » se retrouve en alliance mère quelques mois plus tard, appelons cela une promotion.

Les guerres sont souvent entre alliance. Lorsqu'une guerre éclate, un joueur peut décider de joindre une alliance pour les aider. Le suivit des guerres, indépendamment de l'activité des joueurs, se déroule sur le forum officiel d'Ogame. Les guerres sont un élément important du jeu.
 

9. Stratégies principales

Il existe principalement dix types de stratégies :
 

  • Le raideur pille ses voisins en s'emparant des ressources qu'ils laissent sur leurs planètes. Sa flotte est principalement constituée de bombardiers et de vaisseaux de bataille pour démolir les défenses et de transporteurs pour évacuer les richesses. Il est très présent au début d'un univers et tend à disparaître rapidement au profit des recycleurs.
  • Le pilleur d'inactifs est une variante du raideur qui s'attaque principalement aux joueurs inactifs. Ceux-ci sont signalés comme tels et deviennent rapidement une cible universelle: leurs éventuelles défenses sont vite réduites à néant par les attaques des autres joueurs tandis que leurs mines continuent à produire des ressources. Cette stratégie fonctionne bien avec des vaisseaux rapides (petits transporteurs, croiseurs, vaisseaux de bataille) qui permettent de multiplier les raids sans risque afin de compenser les gains parfois faibles.
  • Le recycleur détruit la flotte des autres joueurs pour récupérer les débris. Sa flotte est principalement constituée de vaisseaux de bataille et de chasseurs légers ainsi, bien sûr, que de recycleurs pour collecter les débris. Dans un vieil univers (c'est-à-dire : qui a commencé il y a déjà plusieurs mois), on ne rencontre presque que des recycleurs parmi les joueurs les mieux classés.
  • Le minier défensif ou farmer construit uniquement des mines pour collecter les ressources et des défenses pour les protéger. Il n'a pas, ou presque pas, de flotte pour éviter d'attirer l'attention des raideurs. Malgré une croissance qui peut paraître plus lente mais plus sûre que les autres, il reste un excellent choix à long terme car il est presque inattaquable et surtout il ne nécessite pas une présence régulière.
  • Le campeur construit le plus tôt possible des vaisseaux de colonisation de sorte à s'enterrer dans une galaxie lointaine (8 ou 9) pour éviter de se faire attaquer et donc pouvoir se développer tranquillement, une fois qu'il aura atteint un niveau suffisant il colonisera d'autres planètes dans des galaxies plus dangereuses (G2 à G7) et deviendra alors un recycleur. L'avantage de cette méthode vient du fait que les planètes colonisées en G9 (Galaxie 9), lui servent de mines et de hangars géants, qui se font très rarement piller, puisqu'il n'existe pas ou très peu de flottes offensives dans ce genre de galaxies (sauf lorsque la galaxie est colonisée par des Recycleurs et Raideurs). Dans le 50ème univers français la disposition a changé, il existe maintenant 50 galaxies contenant 100 systèmes solaires ce qui change la donne pour cette stratégie.
  • Le marchand produit de grandes quantités de ressources, en particuliers du Deutérium ( carburant utilisé pour les mouvements de flottes) qu'il vend aux Recycleurs et aux Raideurs. En échange, il reçoit des ressources ( Métal, Cristal) avec lesquelles il se construit de meilleurs synthétiseurs de deutérium ou bien une flotte. Un marchand fait de même mais avec toutes les sortes de ressources. Les commerçants et les vendeurs de deutérium peuvent aussi avoir des flottes assez destructrices et une défense assez convaincante. C'est un mélange entre mineur défensif et recycleur. En ce moment, en raison d'une crise de la production de deutérium (surplus très importants), le cristal est la matière première la plus rentable.
  • Le mineur volant est un mineur qui ne possède ni flotte, ni défense, et qui ne s'appuie que sur sa présence dans le jeu et des centaines de transporteurs stationnant sur ses colonies pour sauver ses ressources. Il peut, si cette stratégie est trop difficile, posséder une planète avec des défenses où il stocke provisoirement ses ressources qu'il ne parvient pas à dépenser. Le mineur volant n'attaque jamais et ne perd que peu de points en cas d'attaque ; comme celle du mineur défensif, c'est une stratégie à long terme qui mise dans les mines et les recherches plutôt que dans la défense et la flotte.
  • Le voleur phalange toutes les flottes en mouvement et est actif dans toute les galaxies pour ensuite piller les ressources transporté sans avoir vraiment de flotte, mais une défense enviable. Le voleur vole donc les ressource de façon discrète et rapide. Il est éparpillé dans les galaxies, a de très bonnes recherches de combustion et de réacteurs pour augmenter la vitesse de ses vaisseaux, et des recycleurs pour recycler les flottes attaquantes qu'il traque avant que le raideur ou d'autres recycleurs passent. Les voleurs sont très actif au sein du jeu et doivent posséder de très gros phalange et de nombreuses lunes, donc doivent avoir un antécédent de raideurs, recycleurs et il se fie essentiellement sur ses capacités de voleur pour produire des vaisseaux pour la créations de nouvelles lunes pour avoir de nouveaux phalange et de nouvelles cibles. Celui-ci se trouve pertinemment dans les système solaire près des gros noms et des grosses flottes. Les profits sont soit vendu, dépensés dans les vaisseaux pour de nouvelles lunes ou par manque de vaisseau, soit dans les phalanges, recherche de combustion, défenses et productions. On ne peut pas commencer le jeu et être voleur en partant, car cette stratégie demande beaucoup de recherches et de vaisseau ainsi qu'une défense et des lunes. Les vieux guerriers retraités sont souvent les voleurs puissant. Les petits voleurs minuscules se font constamment recycler et changent rapidement de stratégie. Cette stratégie est à long terme et demande de la participation et de la volonté et peut être très profitable pour le voleur et son alliance. Les voleurs se comptent en petits nombres dans les univers car peu de gens ont les capacités nécessaires pour exploiter cette stratégie.
  • Le mippeur(des initiales Missile Interplanétaire) lance ses colonies dans une galaxie où il s'installe de façon a avoir toute la galaxie a portée de tir de missile interplanétaire. Il lui faut une propulsion à impulsion très élevée pour pouvoir tirer sur un maximum de planètes et pour aller piller les ressources dépouillées de leurs défenses. Une base de mineur est préférable pour produire les ressources nécessaire aux silos de missiles. Les attaques ne se font que sur des joueurs ayant d'énorme stocks de ressources afin de conserver la rentabilité.
  • Le Ripeur, de RIP abréviation de rest in peace (repose en paix), surnom donnée par les développeurs aux étoiles de la morts (appelées aussi edlm par les joueurs), utilise celles-ci car bien que lentes elles sont très puissantes pour détruire des cibles que les flottes conventionnelles ne peuvent attaquer de façon rentable. Typiquement ce sont les planètes bien protégées, riches en ressources voire en flotte, inactives ou mal surveillées.



Les satellites nécessaire à l'obtention de la technologie graviton sont aussi la proie des ripeurs.
 

10. Avantages et inconvénients des différentes stratégies

 

  • le raideur et le recycleur ont comme avantages d'évoluer très vite : la majorité des 100 premiers joueurs sont de grands raideurs. L'inconvénient de ces stratégies est que leur empire est essentiellement constitué de vaisseaux et non de bâtiments, et que s'il venait à se faire attaquer, la perte de points, et donc la chute au classement est vertigineuse et le joueur aura du mal à s'en remettre (sa principale source de revenus étant les pillages, ses mines ne sont donc pas de niveau très haut). D'ailleurs, il n'est pas rare de voir un raideur mettre un terme à son compte dès qu'il se fait attaquer et que toute sa flotte est perdue.
  • le farmer, le campeur, le mineur (ou minier) ont comme avantage d'être stable au classement : même s'ils se font attaquer, ils peuvent chuter au classement mais reprennent assez vite leur place, par le fait qu'ils possèdent de très grosses mines capables de produire beaucoup de ressources. Cette grosse quantité de ressources permet aussi au farmer de devenir fournisseur de ressources pour ses alliés en cas de guerre. L'inconvénient de ces stratégies est qu'elles sont longues à établir, il faut jouer sur le long terme.
  • Le recycleur détruit la flotte des autres joueurs pour récupérer les débris. Sa flotte est principalement constituée de vaisseaux de bataille et de chasseurs légers ainsi, bien sûr, que de recycleurs pour collecter les débris. Dans un vieil univers (c'est-à-dire : qui a commencé il y a déjà plusieurs mois), on ne rencontre presque que des recycleurs parmi les joueurs les mieux classés.
  • Les vendeurs ou commerçants se regroupent en alliances et donc sont généralement des vétérans qui sont protégés par des raideurs ou recycleurs puissants. Le commerçant ne vit que du commerce et a souvent énormément de ressources en attente et donc des chances de se faire abattre rapidement s'il n'est pas couvert. Les alliances de commerçants regroupent aussi généralement quelque mineur agressif ou pilleur d'inactifs pour écouler leur deutérium.
  • Le voleur est très payant, mais demande beaucoup de temps, de participation et de volonté pour devenir puissant. Les voleurs sont généralement la cible de grosses flottes car ils sont mal-aimés. Et ils se font détruire leurs maigres flottes.


 

11. Simulateurs

Pour aider les joueurs, il existe des pages Web et des petits logiciels qui permettent de simuler les combats avant de les lancer effectivement dans le jeu. On peut ainsi évaluer à l'avance les chances de victoire, les pertes éventuelles, la quantité de débris à recycler, etc : Simulateur de Combat

12. ProGame

Une nouvelle version d'Ogame s'est ouverte; ProGame qui est un univers international où les joueurs de tous pays peuvent s'inscrire. À la différence des autres univers d'Ogame, ProGame n'est pas gratuit, il faut obligatoirement s'inscrire au compte commandant pour pouvoir jouer. Le jeu est 4x plus rapide, obligeant le joueur à garder un œil constant sur le jeu, et est remis à zéro au bout de trois mois.
 

13. Comptes officiers

Avec la mise à jour 0.76 de mars 2007, des bonus payants ont été introduits. Les comptes dits « officiers » améliorent le compte du joueur qui les achète. Un joueur peut même cumuler les avantages de plusieurs officiers à condition de payer plus cher (jusqu'à 12€ par mois environ pour bénéficier d'avantages significatifs : taux de reconstruction des défenses détruites de 85% au lieu de 70%, 2 emplacements pour des flottes supplémentaires, production de 10% d'énergie en plus, une recherche technologique plus rapide de 25% et deux niveaux d'espionnage supplémentaires, taux de production des mines augmenté de 10%)

Pour une majorité de joueurs cette option remet en cause l'équité du jeu, un compte « commandant » payant préexistait mais améliorait simplement le confort du jeu, tandis que les comptes « officiers » permettent de bénéficier de privilèges qui désavantagent les autres joueurs. L'introduction de ces comptes a créé une polémique auprès de la communauté des joueurs, selon des sondages réalisés sur les différents forums officiels, plus de 90% des joueurs souhaitent la disparition des comptes officiers. Plusieurs actions ont été mises en place en signe de protestation :
 

  • D'une part, la contestation de cette option, en diffusant des bannières « anti-officiers », en ajoutant AO (pour anti officier) dans leur pseudonyme ou de celui de leur alliance. Certains joueurs se sont également mis en « mode-vacances » (en pause) ou ont détruit leurs comptes. Enfin, une pétition internationale a été mise en place demandant le retrait des comptes « officiers »
  • D'autre part, certains joueurs se sont organisés pour traquer les utilisateurs des comptes officier, comme la création de grandes alliances anti-officiers allant jusqu'à 450 membres. Plusieurs forums se sont mobilisés pour cette cause.